Karine Winkelvoss

Maître de conférences HDR | 12e section
Ancienne élève de l’ENS Fontenay-St.Cloud (1992-1998)
Agrégée d’allemand (1995)

Docteur en littérature allemande (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, 2001)

Habilitée à diriger des recherches (Université Paris 3 Sorbonne nouvelle, 2018): « Image, affect et mémoire dans la littérature de langue allemande au 20ème siècle »

De 2015 à 2018, chercheuse au Zentrum für Literatur- und Kulturforschung (ZfL), Berlin. Bourse de recherche de la Fondation Humboldt (Alexander von Humboldt-Stiftung)

De 2011 à 2013, chercheuse invitée au Centre allemand d’histoire de l’art (Deutsches Forum für Kunstgeschichte), Paris. Bourse de recherche de la fondation Gerda Henkel (Gerda Henkel Stiftung).

 

 
Née en 1972

Envoyer un mail
Spécialités
Littérature allemande et autrichienne, littérature et arts visuels, poétique de l’image, théorie littéraire et théorie de l’image, cultural studies (Kulturwissenschaften), politique et économie de l’affect, formes du pathos, formes de la mémoire. Rilke, W. G. Sebald, Aby Warburg, Walter Benjamin.
Publications
Ouvrages scientifiques
En attente de publication: « W. G. Sebald, l’économie du pathos », inédit d’HDR (2018), 309 p.

2006, Rainer Maria Rilke, Paris, Belin (collection „Voix allemandes“ dirigée par Michel Espagne), 191 p.

2004, Rilke, la pensée des yeux. Préface de Georges Didi-Huberman, Paris, Presses de l’Institut d’Allemand (Université de la Sorbonne Nouvelle), 360 p.

 
Coordination d’ouvrages collectifs
2018, direction d’un cahier thématique (Themenschwerpunkt) intitulé Erinnerung an das nie Gesehene (le souvenir du jamais vu) dans la revue internationale d’histoire de l’art Zeitschrift für Kunstgeschichte n°81.

2012 (avec Florence Bancaud), Poétiques de la métamorphose dans l’espace germanique et européen, Rouen, PURH, 362 p.
Publications dans des revues à comité de lecture
A paraître: « Le travail du geste. Rilke, Rodin, Simmel », in: Les Cahiers de l’HerneRilke, dir. Michel Itty et Gerald Stieg, Paris, L’Herne.

2018, « Erinnerung an das nie Gesehene – Vergegenwärtigung und Geistesgegenwart der Bilder. Einleitung », in : Erinnerung an das nie Gesehene, cahier thématique (dir. Karine Winkelvoss) de la Zeitschrift für Kunstgeschichte, n°81, p. 185-197.

2017, « Vogelperspektiven und Flügelsandalen. W. G. Sebalds geheime Ornithologie », in : Poetische Ornithologie, dir. Teresa Präauer, Neue Rundschau 2017/1, p. 68-80.

2013, « Pathos et théâtralité dans la prose de Sebald », Europe. Revue littéraire mensuelle, n° 1009, p. 90-101.

2011, « Trakl et les fantômes. Mélancolie, survivance, métamorphose », Europe. Revue littéraire mensuelle, n° 984, p. 83-95.

2010, « Vom Sehen-Lernen zum Herz-Werk. Paris-Erfahrungen und Weltinnenraum », Rilkes Paris (1920/1925), sous la direction de Erich Unglaub et Jörg Paulus, Göttingen, Wallstein (= Blätter der Rilke-Gesellschaft, n° 30), p. 113-127.

2003, « Rilkes historische Studien über Carlo Zeno – ein unveröffentlichtes Manuskript aus dem Jahr 1912 », Geschichte der Germanistik. Mitteilungen (n° 23/24) (Deutsches Literaturarchiv, Marbach), Göttingen, Wallstein, p. 45-50.
Chapitres dans des ouvrages collectifs
2017, « Bild/Text », in: W. G. Sebald-Handbuch. Leben – Werk – Wirkung, dir. Michael Niehaus et Claudia Öhlschläger, Stuttgart/Weimar, Metzler, p. 114-121.

2017, « Peur du faux et forme authentique chez Sebald », in: Littérature et éthique documentaire, dir. Muriel Pic et Jürgen Ritte, Paris, Presses Sorbonne Nouvelle, p. 87-102.

2015, « Die Schrecksekunde des Blitzlichts. L’arrêt sur image chez Sebald, entre panique et illumination », in : W. G. Sebald – Récit, histoire et biographie dans Die Ausgewanderten etAusterlitz, dir. Sylvie Arlaud, Mandana Covindassamy et Frédéric Teinturier, Paris, L’Harmattan, p. 141-161.

2013, « Retourner l’air: Rodin et l’espace intérieur rilkéen », in : Rainer Maria Rilke. Inventaire – ouvertures, dir. Michel Itty et Silke Schauder, Lille, Presses Universitaires du Septentrion / Centre culturel international de Cerisy-la-Salle, p. 45-51.

2012, « Introduction » à Poétiques de la métamorphose dans l’espace germanique et européen, dir. Florence Bancaud et Karine Winkelvoss, Rouen, PURH, p. 13-20.

2012, « Croire voir. Imagination et interprétation dans Austerlitz de W. G. Sebald », La Posture de l’herméneute. Essais sur l’interprétation dans la littérature, sous la direction d’Alison Boulanger et Jessica Wilker, Paris, Classiques Garnier, p. 271-286.

2010, « Richard Muther », Dictionnaire des historiens de l’art allemands, publié sous la direction de Michel Espagne et Bénédicte Savoy, CNRS éditions, p. 164-171.

2009, « Atemfeld und Windinnres. Überlegungen zur Luft in Rilkes Welt », Rilkes Welt. Festschrift für August Stahl zum 75. Geburtstag. Hrsg. von Andrea Hübener, Rätus Luck, Renate Scharffenberg, Erich Unglaub und William Waters, Francfort, Peter Lang, p. 31-38.

2009, « Des passants trakléens », „Au nom de Goethe!“ Hommage à Gerald Stieg, textes réunis par Marc Lacheny et Jean-François Laplénie, Paris, L’Harmattan (coll. „Les mondes germaniques“), p. 235-244.

2008, « Privée de moi. Le Malheur indifférent [Wunschloses Unglück] de Peter Handke », Moi public et moi privé dans les mémoires et les écrits autobiographiques du XVIIème siècle à nos jours. Etudes réunies et présentées par Rolf Wintermeyer en collaboration avec Corinne Bouillot, Rouen, Publications des Universités de Rouen et du Havre, p. 285-298.

2007, « Le deuil originel. Poésie et musicalité selon Rilke », Poésie et musicalité. Liens, croisements, mutations, sous la direction de Marko Pajevic, Paris, L’Harmattan, p. 89-102.

2007, « Apparence et apparition. Un regard de Rilke sur la peinture du XXème siècle », Peinture et littérature au XXème siècle, sous la direction de Pascal Dethurens, préface de Michel Butor, Strasbourg, Presses Universitaires de Strasbourg, p. 57-64.

2006, « Devant Tadzio. Lire Thomas Mann avec Georges Didi-Huberman », Penser par les images. Autour des travaux de Georges Didi-Huberman, textes réunis par Laurent Zimmermann, Nantes, Editions Cécile Defaut, p. 67-93.

2006, « La respiration des statues. Rilke, Nietzsche et la musique », A la croisée des langages. Texte et arts dans les pays de langue allemande, sous la direction de E. Brender, K. Hausbei, B. Jongy, J.-F. Laplénie, G. Vassogne, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, p. 179-187.

2005, « Figures de l’origine dans l’œuvre de Rilke », Russie France Allemagne Italie. Transferts quadrangulaires du néoclassicisme aux avant-gardes, textes rassemblés par Michel Espagne, Tusson, Du Lérot, p. 232-246.

2004, « L’ombre sur le cadran solaire. Images de l’indicible dans l’œuvre de Rilke », L’indicible dans l’espace franco- germanique au XXème siècle, sous la direction de Françoise Rétif, Paris, L’Harmattan, p. 43-53.

2004, « L’intériorité selon Rainer Maria Rilke », Lectures d’une œuvre. Œuvres poétiques – Gedichte de Rainer Maria Rilke, coord. par Marie-Hélène Quéval, Nantes, Editions du Temps, p. 54-68.

2001, « Rilke et Picasso », Rilke et son amie Lou Andreas-Salomé à Paris, dir. Gerald Stieg et Stéphane Michaud, Paris, Bibliothèque nationale de France / Presses de la Sorbonne Nouvelle, p. 127-146.
Comptes-rendus
Richard T. Gray, Ghostwriting. W. G. Sebald’s Poetics of History, New York / London, Bloomsbury, 2017, 450 p., pour la revue Weimarer Beiträge. Zeitschrift für Literaturwissenschaft, Ästhetik und Kulturwissenschaften (à paraître en 2019).
Autres publications
Traductions / présentations:

2003, Georg Simmel, Le cadre et autres essais, Gallimard (Le Promeneur). Choix des textes, présentation et traduction, 89 p.

2004, Georg Simmel, La forme de l’histoire et autres essais, Gallimard (Le Promeneur), Choix des textes, présentation et traduction, 169 p.

2010, Ingeborg Bachmann, „L’étrange musique“ et „Musique et poésie“, Po&sie n° 130, p. 39-49 (traduction)
Communications
Colloques et séminaires
Je ne cite ici que les communications qui n’ont pas, ou pas encore, donné lieu à une publication.

14 juin 2019 : « L’Autre du texte ? Les études littéraires face à l’image » à la journée d’études de l’Association des Germanistes de l’Enseignement Supérieur (AGES) intitulée « Les études visuelles : une réponse aux défis des études germaniques en France ? » à Paris.

5-7 juin 2019 : « Natures mortes, fantômes et fossiles. Pétrification mélancolique et levée d’anesthésie chez W. G. Sebald » au colloque « La mélancolie face aux crises de l’histoire. Valeurs esthétiques et politiques d’un rapport au temps (16ème-21ème siècles) » organisé par Anne Teulade à l’Université de Nantes.

« Effet de réel, effet de document. Affektpolitische Verfahren bei W. G. Sebald » le 7 juin 2018 au Centre Marc Bloch (Berlin), communication dans le cadre du workshop « Realismus. Probleme literarischer Weltaneignung » organisé par Markus Messling (Centre Marc Bloch) et Daniel Weidner (ZfL).

« Le travail de l’œuvre : Rilke et Rodin », communication au colloque international Simmel, Rodin et les arts organisé par Denis Thouard (Centre Marc Bloch, Berlin / Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales) le 26 septembre 2014 au Musée Rodin (Paris).

« Asche, Sand, Staub und Schnee. Über einige Leid-Motive bei W. G. Sebald » [Cendre, sable, poussière et neige. A propos de quelques leitmotive de souffrance chez W. G. Sebald], communication au colloque international „Leidmotive“ organisé par Georges Didi-Huberman au Historisches Kolleg à Munich (Allemagne) le 30/31 janvier 2015.

« Le pan et la robe ou le drapé des mots », communication le 12. 06. 2013 au Musée d’art et d’histoire du judaïsme (MAHJ) au colloque international « Images, passions, langages. Hommage à Georges Didi-Huberman » organisé du 11. au 13 juin 2013 à la BnF et au MAHJ par le Centre allemand d’histoire de l’art (Deutsches Forum für Kunstgeschichte, Paris), le Zentrum für Literatur- und Kulturforschung, la Kunstakademie Düsseldorf et la Freie Universität Berlin.
Conférences ou séminaires à titre d’invité
15 mars 2019, Centre allemand d’histoire de l’art, Paris : invitée, avec Déborah Laks, au séminaire de recherche de Lena Bader et Mathilde Arnoux sur le thème « Retour du passé ». Présentation de ma recherche en cours.

30 janvier 2018 et 16 novembre 2015, présentation de mon projet de recherche en cours, Poetik der Pathosformel, dans le cadre du Forschungsschwerpunkt Theoriegeschichte, séminaire bimensuel du Zentrum für Literatur- und Kulturforschung à Berlin dans le cadre de mon séjour au ZfL en tant que Humboldt fellow.

« Lautlose Klage. Das Bild als Pathosformel bei W. G. Sebald » [La plainte silencieuse. L’image comme formule de pathos chez W. G. Sebald], conférence invitée au Kunsthistorisches Seminar de l’Université de Bâle (Suisse) le 19 novembre 2014 dans le cadre d’un cycle de conférences (Forumsvorträge) organisé par Andreas Beyer et Markus Rath sur l’héritage d’Aby Warburg : Aby Warburgs Vermächtnis. Kunstgeschichte zwischen Bild und Text.

Cercle de lecture sur les Kulturwissenschaften à Paris-X-Nanterre le 14 novembre 2008 : „Le désir de voir. Rilke, Thomas Mann, Sebald“ .

Conférence invitée à la fondation Rilke à Sierre (Valais / Suisse), le 1er juin 2008 : „La poétique rilkéenne du regard“.
Diffusion de la Recherche
11-13 avril 2019 : Participation au colloque de la fondation Humboldt « Forschung ohne Grenzen – Das Erbe Alexander von Humboldts heute » (Recherche sans frontières. L’héritage d’Alexander von Humboldt aujourd’hui) à Madrid.

13 juillet 2017, lecture/présentation du volume Poetische Ornithologie avec Teresa Präauer, auteure, professeure invitée à la Freie Universität (Samuel-Fischer-Gastprofessur für Literatur 2016),Margaux de Weck, éditrice, et des étudiants de littérature comparée dans le cadre du Sommerfestannuel du Peter-Szondi-Institut (Institut de littérature générale et comparée) de la Freie Universität Berlin, le 13 juillet 2017.

Juillet 2016/janvier 2017, coopération avec le Prof. Dr. Margarete Jahrmann autour de son projet « Babel Mänaden – Mnemosyne Towers », dans le cadre du programme « Artist in Residence » associant un chercheur du Zentrum für Literatur- und Kulturforschung de Berlin et un artiste de la Hochschule der Künste de Zürich en résidence au ZfL.

20 juin 2016, communication à la soirée « Paula Modersohn-Becker et Rainer Maria Rilke » au Goethe-Institut (Paris) organisée par le Goethe-Institut et le Centre allemand d’histoire de l’art (Barbara Honrath / Godehard Janzing) dans le cadre de l’exposition « Paula Modersohn-Becker : l’intensité d’un regard » au Musée d’art moderne de la ville de Paris (8 avril – 21 août 2016).

11 mars 2014, invitée de Marie Richeux à l’émission « Pas la peine de crier » (France-Culture) sur le thème : Rilke – Rodin. Sculpture sans abri.

6/7 octobre 2012, « Sebald et la neige », communication-éclair dans le cadre de White Spirit, événement proposé par le Centre allemand d’histoire de l’art dans le cadre de la Nuit blanche à Paris au Palais de Tokyo.

2 mai 2009, invitée à l’émission „Une vie, une œuvre“ (France-Culture) sur Rainer Maria Rilke, réalisation Fabrice Midal, avec Hadrien France-Lanord, Philippe Jaccottet, Jean-Michel Maulpoix, Jean-Yves Masson.
Responsabilités éditoriales et scientifiques
Depuis 2015: « expert extérieur » pour la commission « littératures étrangères » du Centre national du livre (CNL) : rédaction occasionnelle de notes de lecture sur des ouvrages de langue allemande et des échantillons de traduction en vue de l’attribution de bourses aux traducteurs ou de subventions aux éditeurs pour la traduction.

2010-11, 2014-2015      Directrice du département d’allemand à l’Université de Rouen

2014-2015      Responsable du parcours allemand du master recherche à l’Université de Rouen

2007-2011      Membre du jury du concours d’entrée à l’Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines  (Lyon) de 2007 à 2011 pour les épreuves de thème écrit, oral LV2et oral de littérature.

Conception et organisation, avec Andreas Beyer, d’un colloque international Le souvenir du jamais vu. Image et actualisation dans l’art et la littérature (Erinnerung an das nie Gesehene. Bild und Vergegenwärtigung in Kunst und Literatur au Centre allemand d’histoire de l’art à Paris les 16 et 17 mai 2014. Coopération entre l’Université de Rouen (ERIAC) et le DFK avec le soutien de la Fritz Thyssen Stiftung.

 
Enseignements
Littérature de langue allemande, littérature et arts, traduction (thème et version), enseignements dans la filière Langue étrangères appliquées.

En 2018-2019:

L2 Enseigner la discipline : études de dossiers thématiques comprenant des textes et des documents iconographiques, méthodologie de l’analyse et de la synthèse (48h)

L3 LEA (Langue étrangère appliquée) : Thème allemand (traduction écrite, sous-titrage, traduction assistée par ordinateur) (30h)

Master 1 LEA : Actualités politiques, économiques et sociales des pays de langue allemande (80h : 60 en « présentiel », 20 en « télé-enseignement » sur les deux semestres)

L1 Art et image (24h). Enseignement de mineure (destiné aux étudiants de toutes les disciplines). L’expressionnisme allemand.

L1 Histoire transculturelle des représentations (12h). Enseignement de mineure. « Boire et manger dans la littérature de langue allemande, de Kafka à Jonas Lüscher ».