École rouennaise de phénoménologie

Sur la proposition de Natalie Depraz, professeure des universités à Rouen et membre des Archives Husserl de Paris, nous inaugurerons la mise en place de l’École rouennaise de phénoménologie. Cette École se veut fondamentalement interdisciplinaire et a pour vocation de faire dialoguer la phénoménologie avec les avancées scientifiques contemporaines, les différentes pratiques, par exemple politiques ou thérapeutiques, les questionnements relatifs à l’art et l’esthétique, mais également avec les sagesses comme le bouddhisme, l’hindouisme et le christianisme dans ses différentes expressions. La phénoménologie se prête particulièrement bien à cet exercice en ce qu’elle se définit comme une prima philosophia, à savoir une philosophie qui soit le soubassement de toute entreprise ou interrogation gnoséologique. Elle permet en effet, non seulement de saisir de quelle façon le sujet qui dit « Je » est l’ultime source de savoir, mais aussi de dégager des invariants eidétiques universels et d’appréhender la dimension vivante du sujet incarné dans un monde qu’il co-constitue intersubjectivement dans un tout monadique. Universelle, pratique et transversale, la phénoménologie est une méthode qu’il s’agit d’accomplir en poursuivant les recherches initiées par Husserl et ses successeurs : cette tâche est nôtre.

Programme

 Projets