L’onomastique des Dawwadas, pêcheurs des oasis du Fezzan (Libye)

Date : 24 janvier 2023
Horaire : 16h30-18h00
Lieu : UFR LSH | Bât. 3 | Salle A600 | Mont-Saint-Aignan

Massinissa GARAOUN est Doctorant au CNRS (LLACAN), sa thèse  porte sur l’arabe et le berbère en Kabylie orientale (Algérie). Il a à son actif un nombre important de publications et de communications en sociologie et sociolinguistique des langues de l’Afrique du Nord :  https://llacan.cnrs.fr/p_garaoun.php

Les Dawwadas sont une communauté saharienne arabophone vivant autours de lacs d’eau salés dans le désert de l’Oubari, en Libye, non loin de la frontière avec le Tchad. Leur mode de vie s’articulait jusqu’à il y peu autour de la pêche et de la consommation de crustacés et d’algues dans des conditions géoclimatiques extrêmes. Ce mode de vie original a amené la poignée de chercheurs à s’être penchés sur eux à émettre différentes hypothèses sur leurs origines en l’absence de culture écrite et de vestiges archéologiques : d’un ancien groupe servile évadé au peuple relictuel ayant survécu à la désertification du Sahara (Limouzin 1951, Bellair 1951, Pauphilet 1953, Wellard 1964). Ce séminaire portera sur la présentation et l’analyse de l’onomastique des Dawwadas. Nous essaierons, à partir de ces données, de poursuivre les discussions anthropo-historiques concernant cette communauté.