John Donne : de la satire à l’humour

Date : [types field="date"]
Horaire : [types field="horaire"]
Lieu : [types field="lieu"]

Soutenance de thèse de Mme Clémentine Bénard

« John Donne : de la satire à l’humour »

Jury :

  • Line COTTEGNIES (Université Paris-Sorbonne)
  • Claire GHEERAERT-GRAFFEUILLE (Université de Rouen-Normandie ; codirectirce de recherche)
  • Marc MARTINEZ (Université de Rouen-Normandie ; directeur de recherche)
  • Anne-Marie MILLER-BLAISE (Université Sorbonne-Nouvelle ; rapporteur)
  • Christine SUKIC (Université de Reims Champagne-Ardenne ; rapporteur)

Résumé : Cette étude s’attache à démontrer comment les écrits satiriques du poète élisabéthain John Donne (1572-1631) lui permettent de développer une esthétique propre, qui ne se cantonne pas qu’au corpus satirique strict mais trouve également une résonance dans le reste de son œuvre. Traditionnellement considérée comme une tendance marginale dans sa poésie, la satire chez Donne s’exprime à travers d’autres textes, laissant ainsi transparaître un « esprit satirique ». Le jeu et la prise de distance du poète vis-à-vis des conventions littéraires, sociales et religieuses de son époque nous permettent de mettre au jour une poétique dominée par le doute et la mélancolie. Cette humeur noire, selon la théorie médicale des humeurs, nous conduit vers l’humour et le comique : fort peu examinés chez Donne, ces concepts transparaissent pourtant à la lecture des textes les moins explorés par la critique, dévoilant ainsi une esthétique qui donne sa cohérence au corpus. John Donne n’est pas que le chef de file de la poésie métaphysique : son statut de satiriste lui confère également celui d’humoriste.