Guerre et (ré)organisation sociale chez les Indiens caraïbes au XVIIe siècle

Date : [types field="date"]
Horaire : [types field="horaire"]
Lieu : [types field="lieu"]

Dans le cadre du séminaire de l’axe 1 (2017-2018), Benoît Roux interviendra sur le thème « Guerre et (ré)organisation sociale chez les Indiens caraïbes au XVIIe siècle ».

L’histoire des expansions européennes est peuplée d’ethnonymes dont l’évocation seule suffit à figurer les confins naturels de la civilisation et à résumer les espoirs déçus des empires coloniaux. Autant de noms intrinsèquement exotiques que l’on prononce solennellement, tels des emblèmes de la résistance autochtone opposée à tout effort de conquête. Caraïbes est de ceux-là. Or, au-delà des discours hérités et convenus, que savons-nous des populations amérindiennes des Petites Antilles au XVIIe siècle, de leurs logiques, de leurs pratiques ou de leurs représentations sociales ? À dire vrai, fort peu de choses. De nouvelles perspectives de recherche et approches théoriques, associant l’archéologie, l’anthropologie et l’histoire, ont cependant permis de remettre en cause un certain nombre de présupposés sur lesquels s’étaient construits les discours historiques antérieurs. Cette communication, consacrée à l’organisation sociale et à la guerre chez les Indiens caraïbes, voudrait par conséquent s’inscrire dans cette nouvelle problématique que définit l’anthropologie historique.