Comment un jeune militant socialiste d’avant-guerre a pu devenir un conférencier des « Cercles Pétain » de son Oflag en 1940-41 ?

Date : 4 avril 2022
Horaire : 15h30-17h30
Lieu : UFR LSH | Bât. 3 | Salle A509 | Mont-Saint-Aignan

Conférence de Robert Lévy, agrégé de philosophie, professeur honoraire, a enseigné en Classes Préparatoires.

Il a publié « Sur la passade pétainiste de Paul Ricœur : un bref épisode ? » (Sens Public, 2008) et a dirigé avec Edith Fuchs le numéro 207 de la Revue d’Histoire de la Shoah, Des philosophes face à la Shoah. Dans ce numéro, on peut lire sa contribution « La Catastrophe et son destin singulier dans l’œuvre de Paul Ricœur. Une tentative d’interprétation ».

En 1994, Paul Ricœur s’interroge sur son propre passé. Mais cette « discontinuité idéologique » n’a-t-elle pas commencé avant la guerre ? Il s’agit dans cette conférence d’apporter quelques informations sur la biographie et les positions de Paul Ricœur durant ces années noires et quelques commentaires sur la façon dont il s’en explique en 1994.