Emmanuel Dupraz

Université libre de Bruxelles, Ecole pratique des hautes études (Paris), IVe section
Agrégé de grammaire (1995)
Docteur en linguistique latine (2003, université Paris-IV)
Habilité à diriger des recherches en linguistique latine (2010, Ecole Pratique
des Hautes Etudes, Sciences Historiques et Philologiques)

Prix de la Fondation Émile-Benveniste de l’Académie des Inscriptions et
Belles-Lettres en février 2008, soutenant la publication de l’ouvrage
Les Vestins à l’époque tardo-républicaine – du nord-osque au latin
Né le 24 décembre 1973

Envoyer un mail
Spécialités
Epigraphie des populations de l’Italie républicaine (perspective socio-linguistique), syntaxe, sémantique et pragmatique des langues italiques (perspective comparative et typologique), langues celtiques
Publications
Ouvrages scientifiques
Sabellian Demonstratives – Forms and Functions (Brill, Boston et Leiden, 2012), 372 pp.

Les Vestins à l’époque tardo-républicaine – du nord-osque au latin (PURH, Mont-saint-Aignan, 2010), 513 pp.
Coordination d’ouvrages collectifs
Co-édition avec Liana Tronci des actes du colloque Aspects de la définitude – langues, textes, grammaires (4 juin 2012), PURH, Mont-saint-Aignan, 2017, 152 pp.

Co-édition avec Wojciech Sowa des actes du colloque Genres épigraphiques et langues d’attestation fragmentaire dans l’espace méditerranéen (25-27 juin 2012), PURH, Mont-saint-Aignan, 2015, 425 pp.

Co-édition avec Claire Gheeraert et Esther Martin des actes du colloque La Guerre civile : de l’idéalisation à la réconciliation (11 juin 2012), PURH, Mont-saint-Aignan, 2015, 154 pp.

Co-édition avec Theresa Roth des actes du colloque Die Verben des Opferns : Verbalvalenz und Semantik (11 octobre 2013), sous la forme du volume 68, 2 des Münchener Studien zur Sprachwissenschaft, 2014.

Co-édition avec Claire Gheeraert des actes du colloque La Guerre civile : représentations, idéalisations, identifications (14 juin 2010), PURH, Mont-saint-Aignan, 2014, 172 pp.

Co-édition avec Camille Denizot des actes du colloque Latin quis/qui, grec τις/τίς : parcours et fonctionnements – études sur deux interrogatifs-indéfinis-relatifs (21 janvier 2011), PURH, Mont-saint-Aignan, 2014, 159 pp.

Co-édition avec Camille Denizot des actes du colloque Anaphore et anaphoriques – variété des langues, variété des emplois (13-15 mai 2009), PURH, Mont-saint-Aignan, 2012, 368 pp.

Co-édition avec Alain Blanc des actes du colloque Procédés synchroniques de la langue poétique en grec et en latin (13 et 14 octobre 2005), Safran, Bruxelles, 2007, 234 pp.
Publications dans des revues à comité de lecture
“ Ille introducteur de citation chez Cicéron ”, dans le Bulletin de la Société de Linguistique de Paris, 111, 1, 2016, 317-339.

“ Die umbrische Anordnung subra. spahmu : Wege der Forschung ”, dans Historische Sprachforschung, 129, 2016, 196-220.

“ Über den umbrischen Digraph -ei- / -ei- ”, dans Historische Sprachforschung, 129, 2016, 13-38.

“ Zu einigen Perfektbildungen im Sabellischen ”, dans Indogermanische Forschungen, 121, 2016, 333-363.

“Scheucht die Tiere weg ! Zu einem faliskischen und einem iguvinischen Opfer”, in Würzburger Jahrbücher für die Altertumswissenschaft, 39, 2015, 253-269.

“Le Vase de Séraucourt : du support archéologique à l’interprétation linguistique”, dans Zeitschrift für celtische Philologie, 62, 2015, 1-19.

“Sémantique et syntaxe d’une construction paradoxale : si quiPL en latin classique”, dans AIΩN – annali del dipartimento di studi letterari, linguistici e comparati – sezione linguistica, n. s. 4, 2015, 105-140.

Ampentu dans les Tables Eugubines : ‘immoler’ ?”, dans LAntiquité classique, 84, 2015, 75-97.

“Randbemerkungen zu den umbrischen Formen benuso und couortuso”, dans les Münchener Studien zur Sprachwissenschaft, 69, 2, 2015, 197-217.

“Nochmals zum lepontischen Digraphen uv-”, dans les Münchener Studien zur Sprachwissenschaft, 69, 1, 2015, 33-50.

“ Sic et ita dans deux genres de textes du latin épigraphique ”, dans Historische Sprachforschung, 127, 2014, 249-280.

“Über eine oskische Inschrift aus Larinum”, dans Graecolatina et orientalia, 35-36, 2014, 103-112.

Fetu ‘tun / opfern’ + Akkusativ und + Ablativ in den Iguvinischen Tafeln”, dans les Münchener Studien zur Sprachwissenschaft, 68, 2, 2014, 161-189.

“Zur italischen Rechtssprache : Über einige juristische Formeln im Umbrischen und im Lateinischen”, dans Linguarum uarietas, 3, 2014, 73-94.

“Etudier le sentiment d’identité des Marses”, dans les Mélanges de lEcole Française de Rome – antiquité, 126, 2, 2014, http://mefra.revues.org/2517.

“Götternamen, göttliche Epiklesen und ihre Ableitungen im Sabellischen : u. fise / fiso, sabellisch *pako- / -*paku-”, dans Linguarum uarietas, 2, 2013, 65-81.

“Sur la Formule d’introduction du Plomb du Larzac”, dans Etudes celtiques, 39, 2013, 193-210.

Et idem : sémantique d’une construction prédicative latine”, dans le Bulletin de la Société de Linguistique de Paris, 107, 1, 2012, 209-234.

“Sur la Forme osque SALAVATVR”, dans Graecolatina et orientalia, 33-34, 2012, pp. 33-40.

“Osservazioni sulla coesione testuale nei rituali umbri : il caso delle Tavole I e II a”, dans Alessandria, 5, 2011, pp. 49-66.

“Etre pélignien”, dans la Revue des études anciennes, 112, 1, 2010, pp. 135-152.

“Expulser l’autre – à propos d’un rituel ombrien (TI VI b 52 à VII a 2)”, dans Res antiquae, 6, 2009, pp. 71-91.

“Stratégies de relativisation dans les langues sabelliques”, dans le Bulletin de la Société de Linguistique de Paris, 104, 1, 2009, pp. 215-259.

“Les Deux dernières formes de l’inscription falisque Ve 243 = Gi 3 et l’infinitif présent actif latino-falisque”, dans Ktema, 34, 2009, pp. 51-62.

“Sur l’anaphorique ombrien orer”, dans Lalies, 29, 2009, pp. 305-326.

“Exophoriques et endophoriques en sabellique”, dans le Bulletin de la Société de Linguistique de Paris, 103, 1, 2008, pp. 151-180.

“Les Démonstratifs et la catégorie de la personne en sabellique”, dans la Revue de philologie, 81, 2, 2007, pp. 243-270.

“La Forme falisque pipafo / pafo et le futur latino-falisque”, dans Lalies, 27, 2007, pp. 325-344.

“La ciste Ficoroni CIL I2 561, le vers saturnien et le locatif singulier des thèmes en -a:- en latin archaïque”, dans la Revue de philologie, 80, 2, 2006, pp. 285-303.

“Problèmes falisques”, dans Res antiquae, 3, 2006, pp. 319-335.

“Un Fragment d’Appius Claudius Caecus (Blänsdorf 3) et la tradition poétique sud-picénienne”, dans Lalies, 25, 2005, pp. 245-268.

“Les Nominatifs masculins pluriels thématiques en -es du latin républicain”, dans la Revue de philologie, 78, 2, 2004, pp. 239-255.

“Sur la Différence des sexes dans le De Raptu Proserpinae de Claudien”, dans la Revue des études anciennes, 105, 1, 2003, pp. 251-266.

“Sur la Préhistoire des infinitifs présents passifs du latin”, dans le Bulletin de la société de linguistique de Paris, 97, 1, 2002, pp. 197-218.

“Sur la Forme osque turumiiad”, dans la Revue de philologie, 72, 2, 1998, pp. 213-217.
Comptes-rendus
Compte rendu de l’ouvrage de Stéphane Bourdin, Les Peuples de l’Italie préromaine – identités, territoires et relations inter-ethniques en Italie centrale et septentrionale (VIIIe-Ier s. av. J.-C.), Rome, 2012, dans la Revue des études anciennes, parution en ligne en date du 21 avril 2017 (http://www.revue-etudes-anciennes.fr/bourdin-st-les-peuples-de-litalie-preromaine-rome-ecole-francaise-de-rome-2012-1201-p-bibliogr-index-pl-h-t-bibliotheque-des-ecoles-francaises-dathenes-et-de-rome-issn/).

Compte rendu de l’ouvrage de Jan Felix Gaertner et Bianca Hausburg, Caesar and the Bellum Alexandrinum – an Analysis of Style, Narrative Technique, and the Reception of Greek Historiography, Göttingen et Bristol (CT), 2013, dans LAntiquité classique, 84, 2015, 327-330.

Compte rendu de l’ouvrage Coup d’œil sur 25 ans de recherches archéologiques à Rochefort, de 1989 à 2014, sous la direction de Christian Frébutte, Namur, 2014, dans Ollodagos, 31, 2015, 329-331.

Compte rendu de l’ouvrage Variation and Change in Greek and Latin, sous la direction de Martti Leiwo, Hilla Halla-aho et Marja Vierros, Helsinki, 2012, dans la Revue des études anciennes, 116, 1, 2014, 247-250.

Compte rendu de l’ouvrage de Giulio Mauro Facchetti Scrittura e falsità, Rome, 2009, dans la Revue des études latines, 91, 2013, 406-407.

Compte rendu de l’ouvrage Contacts linguistiques dans l´Occident méditerranéen antique, sous la direction de Coline Ruiz Darasse et d’Eugenio Luján, Madrid, 2011, dans la Revue des études anciennes, 115, 1, 2013, 329-332.

Compte rendu de l’ouvrage La Città italica – atti del II Convegno Internazionale sugli Antichi Umbri – Gubbio, 25-27 settembre 2003, sous la direction d’Augusto Ancillotti et d’Alberto Calderini, Perugia, 2009, dans le Bulletin de la Société de Linguistique de Paris, 107, 2, 2012, 241-246.

Compte rendu de l’ouvrage de Nunzio La Fauci et Silvia Pieroni Morfosintassi latina – punti di vista, Pise, 2007, dans le Bulletin de la Société de Linguistique de Paris, 106, 2, 2011, 206-208.

Compte rendu de l’ouvrage de Graham Isaac Studies in Celtic Sound Changes and their Chronology, Innsbruck, 2007, dans le Bulletin de la Société de Linguistique de Paris, 105, 2, 2010, 245-247.

Compte rendu de l’ouvrage de Markus Hartmann Die frühlateinischen Inschriften und ihre Datierung, Bremen, 2005, dans le Bulletin de la Société de Linguistique de Paris, 102, 2, 2007, 273-275.

Compte rendu de l’ouvrage d’Aldo Luigi Prosdocimi Scritti inediti e sparsi – lingua, testi, storia, Padova, 2004, dans le Bulletin de la Société de Linguistique de Paris, 102, 2, 2007, 279-280.

Compte rendu de la revue Incontri linguistici, 26, 2003, dans le Bulletin de la Société de Linguistique de Paris, 101, 2, 2006, 20-24.

Compte rendu de l’ouvrage de Peter Kruschwitz Römische Inschriften und Wackernagels Gesetz, Heidelberg, 2004, dans le Bulletin de la Société de Linguistique de Paris, 101, 2, 2006, 219-222.

Compte rendu de l’ouvrage De Lingua latina nouae quaestiones – actes du Xe colloque international de linguistique latine, sous la direction de Jacqueline Dangel, Michèle Fruyt, Claude Moussy et Léon Nadjo, Louvain – Paris – Sterling, 2001, dans le Bulletin de la Société de Linguistique de Paris, 100, 2, 2005, 202-211.
Autres publications
“ Quisquis et quicumque : deux relatifs indéfinis concurrents en latin classique ? ”, dans Aspects de la définitude – langues, textes, grammaires, edd. Emmanuel Dupraz et Liana Tronci, Mont-saint-Aignan, 2017, 77-97.

“ Le Tavole Iguvine e la questione della latinizzazione dell’Italia : contatti con il latino nell’umbro del II sec. a.C. ? ”, dans L’Italia centrale e la creazione di una koiné culturale ? I Percorsi della “ romanizzazione ”, edd. Michel Aberson, Maria Cristina Biella, Massimiliano Di Fazio, Pierre Sánchez et Manuela Wullschleger, Berne, 2016, 127-142.

“Avant la Latinisation : l’épigraphie du pays marse aux IIIe et IIe siècles avant notre ère”, dans Genres épigraphiques et langues d’attestation fragmentaire dans l’espace méditerranéen, edd. Emmanuel Dupraz et Wojciech Sowa, Mont-saint-Aignan, 2015, 253-274.

“La Circumambulation de Lug : Cath Maige Tuired, § 129”, dans les Mélanges en l’honneur de Pierre-Yves Lambert, edd. Guillaume Oudaer, Gaël Hily et Herve Le Bihan, Rennes, 2015, 123-132.

“Beaucoup d’inscriptions, peu d’inscriptions, pas d’inscriptions : les épitaphes péligniennes, marses et vestines à l’époque tardo-républicaine”, dans L’écriture et l’espace de la mort – épigraphie et nécropoles à l’époque pré-romaine, ed. Marie-Laurence Haack, Rome, 2015, http://books.openedition.org/efr/2769.

Is dans les langues sabelliques : morphologie et pragmatique”, dans ACTA XIV Colloquii Internationalis Linguisticae Latinae, edd. Concepción Cabrillana et Christian Lehmann, Madrid, 2014, 131-143.

“Sur le Sémantisme d’aliquis en latin classique”, dans Latin quis/qui, grec τις/τίς : parcours et fonctionnements – études sur deux interrogatifs-indéfinis-relatifs, edd. Camille Denizot et Emmanuel Dupraz, Mont-saint-Aignan, 2014, 89-113.

Vbi quis et ubi aliquis : un cas de concurrence entre indéfinis”, dans les mélanges Polyphonia Romana – hommages à Frédérique Biville, edd. Alessandro Garcea, Marie-Karine Lhommé et Daniel Vallat, Hildesheim, Zürich et New York, 2013, 51-61.

“Sur le Grammème ombrien perse”, dans Morphologie, syntaxe et sémantique des subordonnants, edd. Colette Bodelot, Hana Gruet-Skrabalova et François Trouilleux, Clermont-Ferrand, 2013, 351-364.

“Le Grammème latin nedum – une grammaticalisation inattendue”, dans La Linguistique de la contradiction, edd. Jacques François, Pierre Larrivée, Dominique Legallois et Franck Neveu, Bruxelles, 2013, 91-107.

“Oskisch dikked : eine unerwartete Perfektform”, dans Greek and Latin from an Indo-European Perspective 3 (GLIEP 3) – Proceedings of the Conference Held at the Comenius University Bratislava – July 8th-10th 2010, edd. Wojciech Sowa et Stefan Schaffner, Munich, 2012, 17-34.

Ille comme démonstratif anamnestique en latin classique”, dans Anaphore et anaphoriques – variété des langues, variété des emplois, edd. Camille Denizot et Emmanuel Dupraz, Mont-saint-Aignan, 2012, 73-96.

“U. surur, lat. item : adverbe de manière, connecteur discursif”, dans La Variation linguistique dans les langues de l’Italie préromaine – actes du IVe séminaire sur les langues de l’Italie préromaine organisé à l’Université Lumière-Lyon 2 et la Maison de l’Orient et de la Méditerranée – 12 mars 2009, ed. Gilles van Heems, Lyon, 2011, 131-154.

“La Poésie épigraphique funéraire en Italie centro-méridionale : du modèle sud-picénien au modèle latin”, dans Ecritures, cultures, sociétés dans les nécropoles d’Italie ancienne, ed. Marie-Laurence Haack, Bordeaux, 2009, 91-131.

“L’Inscription frentanienne Ve 173 = Ri Fr 2 – la tradition poétique italique et le nom-racine *h2ep-, ‘eaux courantes’”, dans Autour de Michel Lejeune – actes des journées d’étude organisées à l’Université Lumière-Lyon 2- Maison de l’Orient et de la Méditerranée – 2-3 février 2006, edd. Frédérique Biville et Isabelle Boehm, Lyon, 2009, 331-357.

“Das nord-oskische Partizip burus als Spur eines o-stufigen Perfektstammes im Italischen”, dans Protolanguage and Prehistory – Akten der XII. Fachtagung der Indogermanischen Gesellschaft, vom 11. bis 15. Oktober 2004 in Krakau, edd. Rosemarie Lühr et Sabine Ziegler, Wiesbaden, 2009, 105-118.

“Hypothèses sur les origines du système gentilice en pays nord-osque”, dans L’Onomastica dell’Italia antica – aspetti linguistici, storici, culturali, tipologici e classificatori, ed. Paolo Poccetti, Rome, 2009, 319-339.

“La Linguistica del nome proprio al servizio del trattamento lessicografico dei deonomastici”, avec Sarah Leroy, dans Lessicografia e onomastica 2 – atti delle giornate internazionali di studio – università degli studi Roma Tre – 14-16 febbraio 2008, edd. Paolo d’Achille et Enzo Caffarelli, Rome, 2008, 483-495.

“Des Prénoms sabelliques aux prénoms latins en pays nord-osque”, dans Les Prénoms de l’Italie antique – journée d’études – Lyon, 26 janvier 2004, ed. Paolo Poccetti, Pise et Rome, 2008, 111-132.

“Appius Claudius Caecus comme fondateur de la littérature latine”, dans Commencer et finir – débuts et fins dans les littératures grecque, latine et néolatine – actes du colloque organisé les 29 et 30 septembre 2006 par l’Université Jean Moulin – Lyon 3 et l’ENS-LSH, edd. Bruno Bureau et Christian Nicolas, Lyon, 2007, 1, 21-42.

“Observations sur le vers saturnien”, dans Procédés synchroniques de la langue poétique en grec et en latin, edd. Alain Blanc et Emmanuel Dupraz, Bruxelles, 2007, 59-75.

“La Notion de titre dans les inscriptions latines officielles d’époque républicaine”, dans Eléments “asyntaxiques” ou hors structure dans l’énoncé latin, ed. Colette Bodelot, Clermont-Ferrand, 2007, 201-232.

“De la Poésie sud-picénienne à la poésie nord-osque”, dans La Langue poétique indo-européenne – actes du colloque de travail de la Société des Etudes Indo-Européennes (Indogermanische Gesellschaft / Society for Indo-European Studies) –  Paris, 22-24 octobre 2003, edd. Daniel Petit et Georges-Jean Pinault, Louvain et Paris, 2006, 63-78.

“La Corrélation dans les textes de lois osques”, dans Anaphore, cataphore et corrélation en latin, ed. Colette Bodelot, Clermont-Ferrand, 2004, 55-79.

“La Représentation du volcanisme dans les Naturales Quaestiones de Sénèque”, dans Connaissance et représentation des volcans dans l’antiquité, ed. Eric Foulon, Clermont-Ferrand, 2004, 231- 258.

“Le Bilinguisme chez les Péligniens”, dans Les Elites et leurs facettes – les élites locales dans le monde hellénistique et romain, edd. Mireille Cébeillac-Gervasoni et Laurent Lamoine, Rome – Clermont-Ferrand, 2003, 503-516.
Communications
Colloques et séminaires
Présentation faite au colloque La Culture de l’écrit en Méditerranée occidentale à travers les pratiques épigraphiques (Gaule, Ibérie, Afrique du nord) de l’Université de Paris-IV en juin 2017 (“ Le Gallo-grec et ses voisins : les textes, leurs supports matériels et leur contexte local ”).

Présentation faite au colloque Parole per gli dèi – dediche religiose in lingue epicoriche del Mediterraneo occidentale de l’Academia Belgica de Rome en mai 2017 (“ L’Iscrizione gallica RIG L-13 e il concetto di dedica comune agli dèi e agli uomini ”).

Présentation faite à la journée d’études L’Ellipse en syntaxe historique des langues indo-européennes de l’Ecole Normale Supérieure en mars 2017 (“ Un cas de concurrence entre anaphore zéro et emploi d’un démonstratif : les tours latins classiques équivalents à celui de en français contemporain ”).

Présentation faite au colloque Comment s’écrit l’autre ? de l’Université de Bordeaux-Montaigne en février 2017 (“ Commémorations cultuelles gallo-grecques chez les Volques Arécomiques ”).

Présentation faite au colloque Ritus im Mythos – Zur Darstellung von Ritualen in mythologischen Texten de la Julius-Maximilians-Universität Würzburg en juillet 2016 (“ Cath Maige Tuired, § 89 – Ritualbeschreibung im Mythos? ”).

Présentation faite au colloque Sanskrit und die SprachRevolution – 200 Jahre Indogermanistik – Sanskrit and the Linguistic Revolution – 200 years of Indo-European Studies de la Humboldt-Universität de Berlin, la Friedrich-Schiller-Universität de Jena et la Sächsische Akademie der Wissenschaften zu Leipzig en mai 2016 (“ Die umbrische Anordnung subra. spahmu : Wege der Forschung ”).

Présentation faite au colloque Parcours en étruscologie en l’honneur de Dominique Briquel de l’Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique, de l’Université libre de Bruxelles et de l’université de Picardie Jules-Verne en avril 2016 (“ Les soi-disant parfaits en -k- de l’osque : entre épigraphie, histoire des religions et linguistique comparative ”).

Présentation faite au colloque Indo-European from within : Explaining IE Subphyla by themselves de la Georg-August-Universität de Göttingen en mars 2016 (“ Zu einigen Perfektbildungen im Sabellischen ”).

Présentation faite au colloque Epigraphy on Ceramics de l’université de Gand en décembre 2015 (“Les débuts de l’épigraphie sur céramique en lépontique : à quoi sert une marque de propriété ?”).

Présentation faite au colloque La Lucanie entre deux mers : Archéologie et patrimoine de l’université de Paris-I en novembre 2015 (“L’inscription osque Crawford POTENTIA 40 : une épigramme hellénistique en pays lucanien”).

Présentation faite au colloque Le Multilinguisme dans la Méditerranée antique de la Maison des Sciences de l’Homme de Montpellier en novembre 2015 (“Les graffites gaulois de Banassac et leur analyse socio-linguistique”).

Présentation faite au colloque Formes linguistiques et genres de textes en grec ancien et en latin de l’université de Liège en octobre 2015 (“Les substantifs en -tudo chez Cicéron : syntaxe, sémantique et référence”).

Présentation faite à la journée d’études Les Celtes en Italie de la Société belge d’études celtiques en mars 2015 (“Les Langues celtiques d’Italie : la séquence uv- en lépontique”).

Présentation faite au colloque L’Italia centrale e la creazione di una koiné culturale ? I percorsi della “romanizzazione” de l’Istituto Svizzero di Roma, le Koninklijk Nederlands Instituut Rome et la British School at Rome en octobre 2014 (“Le Tavole Iguvine e la questione della latinizzazione dell’Italia : tracce di contatti con il latino nell’umbro del II secolo a. C.?”).

Présentation faite aux journées d’étude Kommunikationsstrategien und Formen menschlichen Zusammenlebens in der Vergangenheit und Gegenwart Europas de la Fundación Pastor de Estudios Clásicos et l’Universidad Autonoma de Madrid en octobre 2014 (“Liebe Grüsse ! Über drei oskische Grabschriften aus Kampanien und Lukanien”).

Présentation faite au colloque Verbal Adjectives and Participles (Arbeitstagung of the Society for Indo-European Studies / Indogermanische Gesellschaft / Société des Études Indo-Européennes) de l’Ecole Normale Supérieure de Paris, l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, section des Sciences Historiques et Philologiques, et l’Université de Paris-IV en septembre 2014 (“Zur Syntax und Semantik der participia necessitatis im Altirischen”).

Présentation faite au colloque Römer, Kelten, Griechen – Sprach- und Kulturkontakt im Römischen Reich de l’université de Heidelberg en septembre 2014 (“Eine Fluchtafel aus Mainz als Quelle für die Erforschung der Sprachkontakte zwischen Latein und den keltischen Sprachen”).

Présentation faite à la journée d’étude Le Multilinguisme dans la Méditerranée antique de la Maison des Sciences de l’Homme de Montpellier en juin 2014 (“La Diglossie osque-latin à Teanum Sidicinum d’après les épitaphes tardo-républicaines”).

Présentation faite à la journée d’études Épigraphies marginales dans le monde méditerranéen de l’Université Libre de Bruxelles en mai 2014 (“Le vase de Séraucourt : du support archéologique à l’interprétation linguistique”).

Présentation faite au colloque Autour de la Notion de sacer de l’Ecole Française de Rome en avril 2014 (“Les Correspondants de sacer dans les Tables Eugubines : entre perspectives comparatistes et incertitudes d’interprétation”).

Présentation faite au colloque Die Verben des Opferns : Verbalvalenz und Semantik de la Julius-Maximilians-Universität Würzburg en octobre 2013 (“Fetu ‘tun / opfern’ + AKK und + ABL in den Iguvinischen Tafeln”).

Présentation faite au colloque Sprache und Metrik de la Ludwig-Maximilians-Universität München en septembre 2013 (“Die Iguvinischen Tafeln als kunstprosaischer Text – der Status der Parallelismen”).

Présentation faite à l’atelier doctoral L’Italie “à parts égales” – comment faire l’histoire de l’Italie avant la conquête romaine ? du Centre Jean-Bérard de Naples en juillet 2013 (“Ampentu dans les Tables Eugubines : ‘immoler’ ?”).

Présentation faite à la journée d’étude Problemi d’identità nell’Italia preromana : workshop di metodologia de l’American Academy in Rome, la British School at Rome et l’Ecole Française de Rome en juin 2013 (“Etudier le sentiment d’identité des Marses”).

Présentation au colloque Latin vulgaire – latin tardif X de l’université de Bergame en septembre 2012 (“Sic et ita dans deux genres de textes du latin épigraphique”).

Présentation au colloque Les Langues d’attestation fragmentaire dans l’espace méditerranéen au Ier millénaire avant notre ère : inscriptions, genres épigraphiques et analyse socio-linguistique / Trümmersprachen im Mittelmeerraum im I. Jahrtausend vor Chr. : Inschriften, epigraphische Gattungen und soziolinguistische Deutung / Languages of fragmentary attestation in the Mediterranean Basin during the Ist millennium BCE: Inscriptions, Epigraphic Genres and Socio-Linguistic Analysis de l’université de Rouen en juin 2012 (“Avant la latinisation : l’épigraphie du pays marse aux IIIe et IIe siècles avant notre ère”).

Présentation au colloque Sémantique et pragmatique des grammèmes : autour de la définitude de l’université de Rouen en juin 2012 (“Quisquis et quicumque : deux relatifs indéfinis concurrents en latin classique ?”).

Présentation au colloque Modi scribendi circum mare Mediterraneum – Schriftsysteme rund ums Mittelmeer de la Friedrich-Schiller-Universität Jena en mai 2012 (“Über den umbrischen Digraph -ei- / -ei-”).

Présentation au colloque Du Mot à l’inscription – recherches lexicales et lexicographiques de l’université de Lyon II en mars 2012 (“Deitu et naratu dans les Tables Eugubines : syntaxe, sémantique et pragmatique de deux uerba dicendi ombriens”).

Présentation au colloque Das Menschenbild bei den Indogermanen de la Martin-Luther-Universität Halle-Wittenberg en mars-avril 2011 (“Vater und Sohn : Über einige sabellische Mythen”).

Présentation au colloque Le Lingue dell’Italia antica : iscrizioni, testi, grammatica – die Sprachen Altitaliens : Inschriften, Texte, Grammatik – in memoriam Helmut Rix (1926-2004) de la Libera Università di Lingue e Comunicazione de Milan et de la Martin-Luther-Universität Halle-Wittenberg en mars 2011 (“Osservazioni sulla coesione testuale nei rituali umbri”).

Présentation au colloque Latin quis/qui, grec tís/tis : deux grammèmes parallèles ? de l’université de Rouen en janvier 2011 (“Sur le Sémantisme d’aliquis en latin classique”).

Présentation au colloque Strategies of Translation : Language Contact and Poetic Language – 17.-18. Dezember 2010 de l’université de Cologne en décembre 2010 (“Zur italischen Rechtssprache : Über einige juristische Formeln im Umbrischen und Lateinischen”).

Présentation au colloque Greek and Latin from an Indo-European Perspective 3 de l’université de Bratislava en juillet 2010 (“Oskisch dikked : eine unerwartete Perfektform”).

Présentation au colloque Sprachkontakt und Kulturkontakt im alten Italien : Onomastik und Lexikon – 10 Jahre nach Jürgen Untermanns Wörterbuch des Oskisch-Umbrischen de l’université de Cologne en avril 2010 (“Götternamen, göttliche Epiklesen und ihre Derivate im Sabellischen : u. fise / fiso, sabellisch *pa:ko-/-*pa:ku-”).

Présentation au colloque A Contrario – de l’antonymie à la réfutation de l’université de Caen en mars 2010 (“Le Grammème latin nedum : syntaxe, sémantique et pragmatique”).

Présentation au colloque Morphologie, syntaxe et sémantique des subordonnants de l’université de Clermont-Ferrand II en mars 2010 (“Sur le Grammème ombrien perse”)

Présentation à la journée d’étude Décrire le très ancien français. Approche comparative (latin/français) et outillée de l’Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines de Lyon en octobre 2009 (“Les Démonstratifs dans le Sur le Dieu de Socrate d’Apulée”).

Présentation au colloque Anaphore et anaphoriques : diversité des grammèmes, diversité des langues de l’université de Rouen en mai 2009 (“Ille comme démonstratif anamnestique en latin classique”).

Présentation au colloque La Variation linguistique dans les langues de l’Italie préromaine de l’université de Lyon II en mars 2009 (“U. surur, lat. item : adverbe de manière, connecteur discursif”).

Présentation au colloque L’Ecriture et l’espace de la mort de l’Ecole Française de Rome en mars 2009 (“Beaucoup d’inscriptions, peu d’inscriptions, pas d’inscriptions : les épitaphes péligniennes, marses et vestines à l’époque tardo-républicaine”).

Présentation au colloque Historischer Sprachvergleich und linguistische Theorie : Indogermanistik und allgemeine Sprachwissenschaft im Dialog de l’université de Salzbourg en septembre 2008 (“Diskursdeiktische Pronomina und Adverbien im Sabellischen”).

Présentation avec Sarah Leroy au colloque Lessicografia e onomastica 2 – giornate internazionali di studio – 14-16 febbraio 2008 de l’université de Rome III en février 2008 (“La Linguistica del nome proprio al servizio del trattamento lessicografico dei deonomastici”).

Présentation au séminaire de l’Equipe de Recherche sur les Identités, les Affects et les Conflits, ancien nom de l’Equipe de Recherche Interdisciplinaire sur les Aires Culturelles (université de Rouen) en janvier 2008 (“Parler pour ne pas tuer : à propos du cippe d’Abella”) et en janvier 2007 (“Etre pélignien”).

Présentation au colloque Mouvements et trajectoires dans les nécropoles d’Italie d’époque pré-républicaine et républicaine de l’Ecole Normale Supérieure à Paris en décembre 2007 (“La Poésie épigraphique funéraire en Italie centro-méridionale : du modèle sud-picénien au modèle latin”).

Présentation au colloque XIV. Colloquium internationale linguisticae Latinae de l’université d’Erfurt en juillet 2007 (“Is dans les langues sabelliques : morphologie et pragmatique”).

Présentation à la journée d’étude La Guerre des langues de l’université de Rouen en juin 2007 (“Expulser l’autre : à propos d’un rituel ombrien (TI VI b 52 à VII a 2)”).

Présentation au colloque La Notion d’implicite dans les théories linguistiques et ses utilisations en discours de l’université de Rouen en mai 2007 (“Et idem : sémantique d’une construction prédicative latine”).

Présentation au colloque Commencer et finir – la notion de début et de fin dans les littératures grecque, latine, byzantine et néo-latine de l’Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines de Lyon en septembre 2006 (“Appius Claudius Caecus comme fondateur de la littérature latine”).

Présentation au colloque Autour de Michel Lejeune de l’université de Lyon II en février 2006 (“L’Inscription frentanienne Ve 173 = Ri Fr 2 – la tradition poétique italique et le nom-racine *h2ep-, ‘eaux courantes’”).

Présentation à la journée d’étude Langue étrusque et langues italiques de l’Institut catholique de Paris en novembre 2005 (“Problèmes falisques”).

Présentation faite au colloque Procédés synchroniques de la langue poétique de l’université de Rouen en octobre 2005 (“Observations sur le vers saturnien”).

Présentation au colloque Eléments “asyntaxiques” ou hors structure dans l’énoncé latin de l’université de Clermont-Ferrand II en septembre 2005 (“La Notion de titre dans les inscriptions latines officielles d’époque républicaine”).

Présentation au colloque Les Représentations linguistiques de la personne de l’université de Rouen en mai 2005 (“Les Déictiques et la catégorie de la personne en sabellique : le cas d’este”).

Présentation à la journée d’étude organisée dans le cadre de la préparation à l’agrégation de grammaire par l’université Lyon III en février 2005 (“La Notion de classe d’infectum en latin”).

Présentation au colloque Problèmes de graphie, de phonétique et de phonologie en latin et dans les autres langues de l’Italie ancienne de l’université Paris IV en novembre 2004 (“Les Nominatifs masculins pluriels thématiques en -es en latin”).

Présentation au colloque Protolanguage and Prehistory de l’université de Cracovie en octobre 2004 (“Das nord-oskische Partizip burus als Spur eines o-stufigen Perfektstammes im Italischen”).

Présentation au colloque Les Prénoms dans l’Italie antique – origines, systèmes, langues de l’université de Lyon II en janvier 2004 (“Des Prénoms sabelliques aux prénoms latins en pays nord-osque”).

Présentation au colloque Langue poétique indo-européenne / Indogermanische Dichtersprache / Indo-European Poetic Language de l’Ecole Normale Supérieure de Paris et de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, section des Sciences Historiques et Philologiques, en octobre 2003 (“De la Poésie sud-picénienne à la poésie nord-osque”).

Présentation au colloque Anaphore, cataphore et corrélation dans la phrase complexe du latin de l’université de Clermont-Ferrand II en janvier 2003 (“La Corrélation dans les textes de lois osques”).

Présentation au colloque L’Onomastica dell’Italia antica. Aspetti linguistici, storico-culturali, tipologici e classificatori de l’université de Rome Tor Vergata, de l’Ecole Française de Rome et de l’Institutum Romanum Finlandiae en novembre 2002 (“Hypothèses sur les origines du système gentilice en pays nord-osque”).

Présentation au colloque Connaissance et représentation des volcans dans l’Antiquité de l’université de Clermont-Ferrand II en septembre 2002 (“La Représentation du volcanisme dans les Naturales Quaestiones de Sénèque”).

Présentations aux journées du DEA du Centre de Recherches sur les Civilisations Antiques de l’université de Clermont-Ferrand II en avril 2002 (“Le sanctuaire d’Hercule de la Fonte S. Agata à Superaequum” et “Les monuments de la citoyenneté chez les Vestins, les Péligniens et les Marrucins”).

Présentation au colloque Les Langues italiques de l’université de Lyon II en mars 2002 (“Publius Obellius Sodala et Obellia Teudata, deux affranchis d’origine lointaine en pays pélignien au Ier siècle avant notre ère”).

Présentation au colloque Les Elites et leurs facettes de l’université de Clermont-Ferrand II en novembre 2000 (“Le Bilinguisme chez les Péligniens”).
Conférences ou séminaires à titre d’invité
Présentation faite à l’“ Interdisziplinäres literaturwissenschaftliches Kolloquium ” (Philipps-Universität Marburg) en février 2017 (“ Zur Darstellung antiker Rituale im christianisierten inselkeltischen Mythos ”).

Présentation faite au séminaire du laboratoire Ausonius de l’université de Bordeaux-Montaigne en mars 2016 (“Descriptions de rituels à Rome et à Gubbio : comment se déroule un sacrifice ?”).

Présentation faite au séminaire “ Fonctionnements linguistiques : théories et pratiques ” de l’Equipe de Recherche Interdisciplinaire sur les Aires Culturelles de l’université de Rouen en mars 2016 (“Ita ut : un grammème en voie de formation en latin préclassique”).

Présentation faite au séminaire d’archéologie et arts de Rome et de l’Italie républicaines de M. Olivier de Cazanove (Université de Paris-I) en janvier 2016 (“Grecs et indigènes : sur l’adaptation des formulaires grecs dans deux inscriptions osques”).

Présentation faite au séminaire de l’Institut für Linguistik de l’université de Cologne en juillet 2015 (“Rituelle Sprache im antiken Italien : die Fachsprache der iguvinischen Priester”).

Présentation faite au séminaire du Laboratoire de Recherche sur le Langage de l’université de Clermont-Ferrand-II en février 2015 (“Indéfinis et pluralité”).

Tenue d’un Blockseminar sur le thème Einführung in die sabellischen Sprachen und Texte mit besonderer Berücksichtigung der Iguvinischen Tafeln à l’Université de Marburg en novembre 2013, sur l’invitation du Professeur Elisabeth Rieken, titulaire de la chaire de grammaire comparée.

Présentation faite au séminaire de linguistique et didactique de l’italien pour étrangers de Mme Marina Benedetti (Università per Stranieri di Siena) en avril 2013 (“Indefiniti, indefinitezza e pluralità”).

Présentation faite dans le cadre des conférences du département d´enseignement et de recherche des Sciences de l´Antiquité (université de Liège) en avril 2013 (“Les Tables Eugubines et les religions italiques”).

Présentation au séminaire d’histoire ancienne de M. Robert Parker et de M. Andreas Willi (université d’Oxford) en janvier 2012 (“Just before Latinisation : the Marsian inscriptions in the 3rd and 2nd centuries BCE”).

Présentation faite au séminaire d’indo-européen de M. James Clackson (université de Cambridge) en novembre 2011 (“Official prescriptive texts in Republican Italy : a diaphasic koiné ?”).

Tenue d’un Blockseminar sur le thème Die sabellischen Sprachen à l’Université de Würzburg en octobre 2011, sur l’invitation du Professeur Heinrich Hettrich, titulaire de la chaire d’études indo-européennes.
Responsabilités éditoriales et scientifiques
Membre du comité éditorial de la revue Palaeohispanica (à partir de novembre 2016).

Membre du comité éditorial de la revue Etudes celtiques (à partir de janvier 2016).

Membre de la Société dEtudes Latines de Bruxelles et du comité éditorial de la revue Latomus publiée par celle-ci (à partir de septembre 2015), puis président de la Société dEtudes Latines de Bruxelles (à partir de janvier 2017).

Membre du comité directeur de la Société Belge d’Etudes Celtiques (à partir de mai 2014), membre du comité éditorial de la revue Ollodagos publiée par celle-ci (à partir de septembre 2016).

Responsable de la collection « Fonctionnements linguistiques » des Cahiers de l’ERIAC.

Co-organisation avec Theresa Roth d’un colloque Ritus im Mythos – Zur Darstellung von Ritualen in mythologischen Texten (Würzburg, 27 juillet 2016).

Co-organisation avec Marie-Laurence Haack d’un colloque Parcours en étruscologie en l’honneur de Dominique Briquel (Bruxelles, 13 et 14 avril 2016).

Co-organisation avec Wim Broekaert et Alain Delattre d’un colloque Epigraphy on Ceramics (Gand, 17 et 18 décembre 2015).

Co-organisation avec Camille Denizot et Dominique Longrée d’un colloque Formes linguistiques et genres de textes en grec ancien et en latin (Liège, 15 et 16 octobre 2015).

Co-organisation avec Alain Delattre d’une journée d’études Épigraphies marginales dans le monde méditerranéen (Bruxelles, 15 mai 2014).

Co-organisation avec Theresa Roth d’un colloque Die Verben des Opferns : Verbalvalenz und Semantik (Würzburg, 11 octobre 2013).

Co-organisation avec Wojciech Sowa d’un colloque Les Langues d’attestation fragmentaire dans l’espace méditerranéen au Ier millénaire avant notre ère : inscriptions, genres épigraphiques et analyse socio-linguistique / Trümmersprachen im Mittelmeerraum im I. Jahrtausend vor Chr. : Inschriften, epigraphische Gattungen und soziolinguistische Deutung / Languages of fragmentary attestation in the Mediterranean Basin during the Ist millennium BCE: Inscriptions, Epigraphic Genres and Socio-Linguistic Analysis (Rouen, 25 – 27 juin 2012)

Co-organisation avec Camille Denizot d’un colloque Latin quis/qui, grec tís/tis : deux grammèmes parallèles ? (Rouen, 21 janvier 2011).

Co-organisation avec Camille Denizot d’un colloque Anaphore et anaphoriques : diversité des grammèmes, diversité des langues (Rouen, 13 – 15 mai 2009).

Co-organisation avec Alain Blanc d’un colloque Procédés synchroniques de la langue poétique, Rouen (13 – 14 octobre 2005).

Organisation d’un séminaire consacré à La Syntaxe, la sémantique et la pragmatique des termes grammaticaux, dans le cadre des travaux de l’Equipe de Recherches Interdisciplinaire sur les Aires Culturelles (université de Rouen), à partir de janvier 2010.
Présentation faite à ce séminaire en janvier 2010 (“L’Anaphore associative : l’approche de Georges Kleiber”).
Organisation d’un colloque Sémantique et pragmatique des grammèmes : autour de la définitude à l’issue des deux années de ce séminaire (Rouen, 4 juin 2012).

Co-organisation avec Esther Martin et Claire Gheeraert d’un séminaire consacré à La Notion de guerre civile, dans le cadre des travaux de l’Equipe de Recherches Interdisciplinaire sur les Aires Culturelles (université de Rouen), à partir de janvier 2009.
Présentation faite à ce séminaire en janvier 2009 (“Introduction aux problématiques de la guerre civile”).
Co-organisation, avec Claire Gheeraert, d’un colloque La Guerre civile à l’issue des deux premières années de ce séminaire (Rouen, 14 juin 2010), puis, avec Esther Martin et Claire Gheeraert, d’un colloque La Guerre civile : de l’idéalisation à la réconciliation à l’issue des deux suivantes (Rouen, 11 juin 2012).
Autres rubriques / Other items
Maître de conférences à l’Université de Rouen de 2004 à 2013, Emmanuel Dupraz a été de février 2013 à août 2015 boursier de la fondation Alexander-von-Humboldt, à l’université de Würzburg (Allemagne), avec un projet de recherches sur la composition des Tables Eugubines ombriennes (trois séjours, février à septembre 2013, juillet et août 2014, juillet et août 2015). Depuis octobre 2013, il exerce les fonctions de Professeur chargé de cours à l’Université Libre de Bruxelles (Belgique), titulaire de la chaire de latin de cette université. Depuis octobre 2015, il est aussi directeur d’études cumulant à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (Paris), section des Sciences Historiques et Philologiques, où il donne un séminaire de Linguistique italique. Une partie de ses publications, y compris toutes les plus récentes, peuvent être consultées ou téléchargées en ligne sur le site de l’Université Libre de Bruxelles (http://difusion.ulb.ac.be).