Anne-Laure Tissut

Professeure | 11e section
agrégée d’anglais, docteur habilitée à diriger des recherches.
30 juin 1970

Envoyer un mail
Spécialités
littérature américaine contemporaine – esthétique – traduction –
Publications
Coordination d’ouvrages collectifs
2012, La Vérité en fiction, en collaboration avec Sylvie Bauer, TLE, 28, Presses Universitaires de Vincennes, 2012

2009, Le suspens, volume de la RFEA n° 121 (coordinatrice).

2009, Reading Paul West, Tours, P.U. François Rabelais (coordinatrice et auteur de l’article « Figures of Silence in Paul West’s Works of Fiction »).

2007, Représentations croisées dans l’œuvre de Percival Everett, Le Manuscrit (co-direction de la publication, avec Claire Maniez).

2007, Reading Percival Everett: European Perspectives, Tours, P.U.F. Rabelais (co-direction de la publication, avec Claude Julien).

2006, Flannery O’Connor : Inversions, Subversion et Résistances. GRAAT n°34, 2006 (coordinatrice).
Publications dans des revues à comité de lecture
2014, « Percival Everett’s The Water Cure: a Blind Read », Sillages critiques, revue en ligne du groupe de recherche VALE, Paris Sorbonne, n°17, PUPS.

2014, « The Water Cure, de Percival Everett : ‘nonsense’ et sens du rythme », Palimpsestes n° 26, Presses de la Sorbonne Nouvelle.

2013, « Frenzy, Practical Philosophy, and Fictive Jokes », Canadian Review of American Studies, Vol. 43 n°2 (Summer 2013)

2013, Dossier sur l’œuvre de Rob Stephenson, Transatlantica.

2012, « Corps rêvés dans Scorch Atlas, de Blake Butler », RFEA, n°132, Poétiques du corps.

2012, « The Book of Portraiture: les imitations de Steve Tomasula, ou l’abécédaire de la création », Sillages critiques, revue en ligne du groupe de recherche VALE, Paris Sorbonne, n°14, PUPS.

2010,  “This is an elephant: How to Do Things with Fiction”, Etudes Anglaises, 63/2 (avril-mai-juin 2010), Didier-Erudition Klincksieck.
Chapitres dans des ouvrages collectifs
2015, « Steve Tomasula’s aesthetics of the ‘once human’ », in Steve Tomasula: The Art and Science of New Media Fiction, Western Illinois University Press, David Banash Ed., 2015.

2014,  “ ‘the continuity of life’: la permanence et le frivole dans The House of Mirth”, The House of Mirth de Edith Wharton, Marc Amfreville éd., PUR, 2014

2012 ,“Signs of time: VAS, a story of languages”, in Science and American Literature in the 20th and 21st Centuries, From Henry Adams to John Adams, Claire Maniez, Ronan Ludot-Vlasak and Frédéric Dumas Ed., Newcastle upon Tyne: Cambridge Scholars Publishing, 2012, p. 147-156.

2012, « Que dire de sa lecture : lire Scorch Atlas, de Blake Butler », L’Expérience II, Michel Houdiard.

2011, « Experiencing VAS, an Opera in Flatland », in How to Read Contemporary American Fiction?, Cahiers de Charles V.

2010, “Jouer la peur dans VAS, an Opera in Flatland”, De la Peur en Amérique : l’écriture au défi du frisson, sous la direction de Sylvie Bauer et Marie-Odile Salati.
Comptes-rendus
2015, Chorier-Fryd Frédérique et Gilles Chamerois (dir.), Thomas Pynchon, Montpellier : Presses universitaires de la Méditerranée (Profils américains), 2014, pour CERCLES
Autres publications
Revue des traducteurs littéraires de France (ATLF), « Le quotidien extraordinaire du traducteur : traduire The Water Cure, de Percival Everett », ATLAS.
Communications
Colloques et séminaires
2013, « Traduire le rythme dans l’œuvre de Percival Everett : du dialogue au poème », séminaire du TRACT, Paris 3, mai.

2013, « Le renoncement créateur dans Pas Sidney Poitier, de Percival Everett », Congrès de la SAES.

2013, « Steve Tomasula, l’œuvre de l’émerveillement », Congrès de l’AFEA.
Responsabilités éditoriales et scientifiques
2013-2014, Jury du Madeleine Plonsker Award, prix littéraire américain de premier roman. Remise du prix en mars 2014 à Lake Forest College.

2013, Organisation du colloque Percival Everett, 21 et 22 mars 2013, à la Maison de l’Université de Mont Saint Aignan.

2013, Reprise de la direction de la collection « Récits d’esclaves » aux PURH.

2013, Organisation d’un double atelier au Congrès de l’AFEA de mai 2013, intitulé « Mystiques du langage en fiction contemporaine ».

2012, Co-organisation du colloque international &NOW 2012 d’arts en Amérique et en France, en partenariat entre le groupe de recherche VALE de l’Université de Paris-Sorbonne et &NOW, association d’artistes américains.
Autres rubriques / Other items
 

Traductions
Les chemins de la rédemption, de Wiley Cash (Belfond, 2015)
Wash, Margaret Wrinkle (Belfond, 2014)
Les Bonnes Gens, Laird Hunt (Actes Sud, 2014)
Percival Everett par Virgil Russel, Percival Everett (Actes Sud, 2014)
Ligatura, de Steve Tomasula (HYX, 2013)
Contes à rebours, de Nick Flynn (Gallimard, 2012)
Montée aux enfers, de Percival Everett (Actes Noir, 2012)
Blessés, de Percival Everett (Actes Sud, 2007)
Le Dieu des animaux, de Aryn Kyle (Gallimard, mars 2009)
L’Évasion, de Adam Thirlwell, (L’Olivier, décembre 2009)
Le Supplice de l’eau, de Percival Everett (Actes Sud, 2009)
Pas Sidney, de Percival Everett (Actes Sud, 2011)
Contes à rebours, de Nick Flynn (Gallimard, 2012)

Poésie :
Nous Ici, Amy Hollowell (PURH, 2015)
Nageant Nageurs Nageant, Percival Everett (PURH, 2013)

Essais :
Le Livre multiple, Adam Thirlwell (L’Olivier, 2014)
Superman est arabe, de Joumana Haddad (Actes Sud, 2013)
J’ai tué Scheherazade, de Joumana Haddad (Actes Sud, septembre 2010)

Du français vers l’anglais :
Brando, My Solitude, traduction en anglais, en collaboration avec Laird Hunt, du roman Ma Solitude s’appelle Brando, d’Arno Bertina (Verticales, Gallimard, 2006), Counterpath Press, janvier 2013.

Anima Motrix, d’Arno Bertina (extrait), Golden Handcuffs Review, Winter-Spring 2011, Vol. 1, n°14, p. 66-73.