Nicolas Rialland

Maître de conférences | 17e-18e section
Agrégé et docteur en philosophie.

Envoyer un mail
Spécialités
Esthétique, philosophie de l’art, théories de l’art, Aufklärung, Lumières, XVIIIe siècle, XIXe siècle, philosophie en langue allemande, esthétique anglo-saxonne, XXe siècle.
Publications
Ouvrages scientifiques
G. E. Lessing, Traités sur la fable et Fables, traduction de l’allemand par Antelmy (1764), présentée, entièrement revue, corrigée et annotée par Nicolas Rialland, postface de Jean-François Groulier, Paris, Vrin, 2008.

Carl Dahlhaus, Esthétique musicale („Musikästhetik“), trad. collective de l’allemand sous la direction de J. Labia, Paris, Vrin, 2015. (je me suis occupé plus particulièrement des chapitres 5 et 6).

En préparation

Bernard Bolzano, Écrits esthétiques, publication sous la direction de Carole Maigné et Jan Sebestik, Paris, Vrin. J’ai traduit le texte : Sur la division des beaux-arts. Un traité esthétique („Über die Eintheilung der schönen Künste. Eine ästhetische Abhandlung“). À paraître en 2016.

Lessing, Mendelssohn et Nicolaï, Correspondance sur la tragédie, traduction et présentation, Paris, Vrin. Il s’agit du manuscrit de ma thèse en cours de remaniement.
Chapitres dans des ouvrages collectifs
« Lessing et l’esthétique française »,  Lessing, la critique et les arts, édité par A. Beyer et J.-M. Valentin, Editions de la Maison des Sciences de l’Homme, Paris, 2015.

« Le discours poétique en France à l’épreuve de sa critique par Lessing : l’exemple de la fable », in Christian Michel (dir.) De la quête des règles au discours sur les fins. Les mutations des discours sur l’art en France dans la seconde moitié du XVIIIe siècle (Actes du colloque 2008), Collection d’histoire de l’art de l’Académie de France à Rome, n° 15, 2013.

« Lessing contre Corneille. Enjeu d’une traduction et d’une lecture d’Aristote dans la Dramaturgie de Hambourg. » dans Atti Accademia Pontaniana, Napoli – Supplemento N.S., Vol. LX (2011), p. 441- 456.
Comptes-rendus
Autres publications
Yitzhak Y. Melamed, « Salomon Maimon et l’échec de la philosophie juive moderne », traduit de l’anglais (U.S.) par Nicolas Rialland, Revue germanique internationale, n°9/2009, CNRS édition.
Communications
Colloques et séminaires
« Mitleid et pitié : Mendelssohn vs. Rousseau », 26 novembre 2014, Séminaire « Passions, affects, sentiments, sensibilité, émotions : les enjeux politiques et moraux d’un déplacement conceptuel au sein des anthropologies philosophiques du XVIe siècle à aujourd’hui » organisé par Raphaël Chappé et Miryam Giargia dans le cadre de Sophiapol, Université Paris Ouest Nanterre.

« Du Bos et Batteux en Allemagne : sur la postérité mendelssohnienne de l’esthétique française », 16 et 17 mai 2014, colloque international Naissance(s) de l’esthétique organisé par le groupe THETA du CNRS (Daniel Dauvois et Serge Trottein), École Normale Supérieure.

« Lessing et l’esthétique française », 18 novembre 2011, colloque « Lessing, la critique et les arts », organisé par Jean-Marie Valentin et Jacqueline Lichtenstein, Deutsches Forum für Kunstgeschichte.

« Lessing : une critique entre poétique et esthétique », février 2011, colloque international L’esthétique philosophique : du projet au dépassement, organisé par Julien Labia et Gilda Bouchat avec le soutien de l’université de Lausanne, l’université Paris-Sorbonne, et le Projet ANR Formalisme esthétique en Europe centrale au XIXe et XXe siècle, Lausanne.

« Traduire un traducteur. Sur quelques difficultés concernant Lessing et ses amis (Nicolai et Mendelssohn) », 19 janvier 2011, journée d’étude « Qu’est-ce que traduire ? De l’exercice de la traduction entre théorie et pratique depuis le XVIIIe siècle », organisée par Clara Pacquet et Élisabeth Décultot dans le cadre du projet ANR – DFG Esthétique. Histoire d’un transfert franco-allemand (1740-1810) coordonné par Élisabeth Décultot (Centre Marc Bloch – CNRS, Berlin) et Gerhard Lauer (Université de Göttingen), Centre Marc Bloch, Berlin.

« Lessing et l’esthétique », 13 mars 2009, Séminaire du groupe de travail sur la philosophie allemande au XVIIIe siècle dépendant de l’UMR 5037 (Cerphi), Maison Heinrich Heine, Paris.

« Le geste théâtral chez Lessing », janvier 2009, Journées d’études doctorales de Philosophie de l’art consacrées au Geste, Maison de la recherche, Paris.

« Quand le philosophe écrit sur l’art, il ferme les yeux et se bouche les oreille. Sur Kant et Lessing », 13 décembre 2008, Séminaire doctoral de philosophie de l’art de l’université Paris- Sorbonne, Maison de la recheche, Paris.

« Le discours poétique en France à l’épreuve de sa critique par Lessing : l’exemple de la fable », février 2008, session de Lausanne du colloque De la quête des règles au discours sur les fins. Les mutations des discours sur l’art en France dans la seconde moitié du XVIIIe siècle (Lausanne – Paris – Rome). Comité scientifique : C. Michel (Université de Lausanne), T. Gaehtgens (Getty Center, Los Angeles), J. Lichtenstein (Université Paris IV), M. Bayard (Académie de France à Rome).
Diffusion de la Recherche
Numérisation de plusieurs textes introuvables de Heidegger.
Responsabilités éditoriales et scientifiques
Journée d’étude sur l’esthétique allemande au XVIIIe siècle, avec la participation de J.-O. Bégot, S. Buchenau, D. Cohn, Daniel Dumouchel, Jean-François Goubet, C. Morel dans le cadre du Centre Victor Basch avec le soutien du projet ANR Anthropos, Université Paris-Sorbonne, 5 juin 2014.